ISO 9001 sans tabou !

Publié dans Actualité

ISO 9001En 2015, la certification ISO 9001 va être révisée. C’est l’outil le plus utilisé à travers le monde pour piloter son organisation : 1.2 million de certificats ont été délivrés ! Mais que signifie ce sigle et comment recevoir cette certification ?

Quel est l’objectif de cette certification ?

Elle définit une série d’exigences concernant la mise en place d’un système de management de la qualité dans une entreprise. Elle permet de s’assurer que les besoins de ses clients sont bien pris en compte et que l’entité y répond de manière adaptée et pérenne.

 

ISO 9001 en quelques lignes

Toute entreprise peut y adhérer : les TPE bénéficient d’un accompagnement adapté et d’une certification par étape. Il est également possible de limiter cette certification à certains sites, certains produits, certaines activités ou au contraire en exclure certaines.

Créée en 1987, elle est régulièrement révisée depuis – 1994,2000, 2008 et bientôt 2015- pour répondre au mieux aux exigences des entreprises. En Septembre 2015, y sera intégrée la notion de maîtrise et d’analyse des risques.

L’outil touche quatre grands domaines :

-          Responsabilité de la direction : exigences d'actes de la part de la direction en tant que premier acteur et permanent de la démarche.

-          Système qualité : exigences administratives permettant la sauvegarde des acquis. Exigence de prise en compte de la notion de système.

-          Processus : exigences relatives à l'identification et à la gestion des processus contribuant à la satisfaction des parties intéressées.

-          Amélioration continue : exigences de mesure et enregistrement de la performance à tous les niveaux utiles ainsi que d'engagement d'actions de progrès efficaces.

 

Il est basé sur huit principes du management :

-          L'orientation client

-          Le leadership

-          L'implication du personnel

-          L'approche processus

-          Le management par approche système

-          L'amélioration continue

-          L'approche factuelle pour la prise de décision

-          Les relations mutuellement bénéfiques avec les fournisseurs

La critique la plus régulièrement émise face à cette certification est la suivante : le montant des investissements financiers requis pour parvenir à la recevoir est trop important. De plus, le volume de documents nécessaires est démesuré et n’est pas toujours très efficace. John Seddon dénonce le fait que ISO 9001 promeut plus la spécification, le contrôle et les procédures que la compréhension et l’amélioration.

Face à ces critiques, la version de 2015 devrait comprendre « moins de papier et d’avantage de réflexion ». Les contextes économiques ou encore règlementaires de l’entreprise seront mieux pris en compte pour que la démarche qualité soit plus intimement liée à la stratégie de l’entreprise. Les notions de risques et de gestion de connaissances vont également être prises en compte pour mieux coller à la réalité.

 

Comment se préparer à la certification ISO 9001 ?

Pour se préparer à cet outil, il est généralement nécessaire de prévoir 12 à 18 mois de délais.

1.      Délimiter le périmètre de la certification : quelles activités, quels services ? La certification débute généralement sur un périmètre restreint pour ensuite élargir au reste de l’entreprise.

2.       Délimiter les ressources de ce projet : quels sont les participants (chef de projet, expert ISO 9001, chefs de services concernés), le budget (devis effectués par des cabinets)

3.      Planifier le projet

4.      Effectuer un diagnostic de l’entreprise : identifier ses processus majeurs, ceux qui contribuent à la satisfaction de ses clients et à sa performance

5.      Amélioration des processus et adaptation de la documentation : pour être partout conforme à ISO 9001

6.      Communiquer, sensibiliser et former les collaborateurs de l’entreprise

7.      Mise en place d’un Audit blanc : permet de préparer les acteurs internes à cet exercice

8.      Certification ISO 9001

 

Quelles actions mettre en œuvre pour recevoir la certification ?

1.      Visualiser et clarifier les processus : décrire le fonctionnement de l’entreprise dans ses grandes lignes dans une logique client et fournisseur

2.      Définir les orientations et objectifs et les communiquer pour impliquer l’ensemble du personnel

3.      Adapter ses compétences à ses besoins : identifier les compétences nécessaires pour ses activités

4.      Gérer les moyens : maîtrises des outils utilisés par l’entreprise pour éviter des disfonctionnements majeurs

5.      Connaître les attentes de ses clients pour mieux les satisfaire

6.      Maîtriser la conception et les achats qui doivent avoir une qualité adaptée

7.      Maîtriser la fabrication de ses produits ou le déroulement de ses prestations (planification de la réalisation, traçabilité, contrôle, gestion des non conformes ou des erreurs)

8.      Evaluer le niveau de satisfaction de ses clients : enquêtes, suivi des avis, suivi des réclamations…

9.      Surveiller que ses actions fonctionnent et qu’elles soient efficaces via de l’audit

10.    Mener des actions pour ne pas reproduire ses erreurs et progresser

 

Pour conclure, ISO 9001 a pour avantage de rassurer les clients et prospects d’une entreprise, d’augmenter la compétitivité de celle-ci tout en impliquant l’ensemble de ses collaborateurs. Elle permet d’améliorer la stratégie de l’entreprise grâce à des analyses en profondeur de sa production.

 

http://www.afnor.org/profils/centre-d-interet/qualite-revision-iso-9001/iso-9001-revision-2015

http://fr.wikipedia.org/wiki/ISO_9001

http://www.usinenouvelle.com/article/la-norme-iso-9001-version-2015-ce-sera-moins-de-papier-et-davantage-de-reflexion-selon-herve-giraud.N298491

http://www.certification-iso-9001.fr/iso-9001-pour-qui/